Qui sommes-nous?

À propos de nous

Le Conseil provincial des Comités paritaires de l’industrie des services automobiles (CPCPA) est un organisme à but non lucratif qui vise à développer l’excellence et la reconnaissance de la main-d’œuvre dans l’industrie des services automobiles au Québec. Son principal mandat consiste à développer et assurer l’uniformisation des outils de qualification et de formation dispensés sur les territoires des six Comités paritaires de l’industrie des services automobiles (CPA).

C’est-à-dire, le CPCPA est responsable de la création et de la mise en place des examens permettant l’obtention des cartes de compétences pour les travailleurs et travailleuses de l’industrie. Ainsi, il est aussi responsable du développement de la formation en lien avec ces examens.

 

Mandat

Le CPCPA a pour principal mandat de développer et d’assurer l’uniformisation des outils de qualification et de formation dispensés sur les territoires des CPA.

 

Vision

Une organisation performante et innovante, créatrice de valeur, visant à développer les outils de qualification et de formation dispensés sur les territoires des CPA.

 

Nos préoccupations

La sécurité des travailleurs de l’industrie

Travailler sur des batteries haute tension de véhicules électriques, , manipuler des outils dangereux, travailler avec des fluides combustibles, c’est sérieux ! Un travailleur ne possédant pas les connaissances nécessaires représente un danger pour lui et pour ses compagnons de travail. La formation continue et la qualification réduisent les accidents et les comportements à risque.

La protection des consommateurs

Un véhicule ne doit pas être altéré d’aucune façon à la suite d’une réparation. Un travailleur ne possédant pas les connaissances nécessaires peut créer d’autres problèmes ou même causer des dommages permanents lorsqu’il répare un véhicule. Une mauvaise réparation peut causer un accident mortel.

Les nouvelles technologies

Les automobiles et les camions d’aujourd’hui sont des assemblages technologiques complexes.  Les technologies numériques font maintenant partie intégrante des véhicules motorisés et elles évoluent à une très grande vitesse.   Le maintien en bon état de leurs systèmes exige des travailleurs un niveau de compétence très élevé. La qualification provinciale assure cette compétence.